Illustration de la température, du lieu où l'on ressent les émotions dans le corps

les émotions

Je parle ici des émotions, parce que souvent, on a tendance à vouloir combler une contrariété, compenser avec l'alimentation, ce qui n'a absolument pas de sens, puisqu'elle n'a pas du tout ce dessein.
Il s'agit donc de reconnaitre une émotion, de comprendre ce qu'elle nous dit, de grandir et d'avancer, parce que l'on comprend ses besoins. (voir en bas de page)
L'idée n'est pas d'être parfait, mais de progresser constamment, en étant en accord profond avec soi, et pas avec l'image mentale qu'on se fait de soi ou de ce qu'on "doit" être ou faire.


Définition

Le mot « émotion » est basé sur le latin emovere, dont e signifie « hors de » et movere signifie « mouvement ».
Il s’agit donc d’une information qui vient traverser un individu (elle ne doit pas y rester bloquée), information qui doit être comprise, accueillie, pour pouvoir être éliminée, remerciée :)


Comment l'accueillir?

Lorsque l’on est mal à l’aise avec les émotions, comme c’est en réalité mon cas, il est intéressant de les voir quand elle nous traverse, de les visualiser comme des boules de couleur qui bougent, des températures qui changent, qui sont quelque part à l'intérieur du corps, qui ont besoin d’être écoutées, pour être libérées.

Le simple fait d’écouter et d’accueillir l’émotion est une excellente façon - la seule- de faire en sorte qu’elle parte, parce qu’elle est reconnue.
En effet, une émotion a un sens, une intention : celle de guérir, de se récupérer, de se reconstruire après une blessure. Elle est donc parfaitement utile, et je dirais même plus! elle donne un sens à chacune de nos existences.
Ignorer et fuir ne fait que reporter l’émotion, qui devient de plus en plus imposante si elle n’est pas écoutée.

Une émotion non écoutée peut nous empêcher d’être heureux!

On peut même faire en sorte de développement son QE, son quotient émotionnel, en sentant qui l’on est, en ressentant ce que l’on est, et ce qui nous traverse.

L’intelligence du coeur que l’on utilise alors donne la capacité à résoudre les problèmes que pose la vie.


La source des émotions

De toute manière, toute source d’émotion est un besoin. Il s’agit donc de mettre le doigt sur ce besoin, et de peut-être exprimer avec des bases de la CNV, la communication non violente, ces besoins qui nous sont essentiels, et qui sont tus depuis trop longtemps.

Viennent se guérir alors les différentes parts morcelées de soi, et toute blessure du passé, et l'on peut enfin être véritablement soi.



Lectures vivement recommandées

Tout le merveilleux travail d'Art-Mella (contenu précieux à télécharger sur son site)

Au coeur des émotions de l'enfant, Isabelle Filliozat

Pour mieux comprendre vos besoins : le Test des 6 besoins humains