Le gluten

Le gluten : pourquoi le supprimer de votre alimentation, même si vous n’avez pas le champignon candida albicans

Le gluten est la matière azotée visqueuse qui subsiste après l’élimination de l’amidon des farines de céréales. Il est le résultat d’une transformation.
Il constitue un ennemi majeur pour le corps humain, notamment en termes de santé intestinale et de fertilité.

Gluten et santé intestinale

Pourquoi une bonne santé intestinale?

Les intestins sont considérés comme étant le deuxième – sinon le premier – cerveau du corps humain.

Ils hébergent ce que l’on appelle le microbiote, notre flore intestinale organisée de 500 espèces bactériennes dans l’intestin humain d’aujourd’hui.
Les 100 000 milliards de bactéries bénéfiques qui le constituent (!!!) se dédient uniquement à la synthèse des vitamines comme l’acide folique, la vitamine K, la biotine.

Le microbiote, un ami qui vous veut du bien

Nous sommes constitués de 10 fois plus de bactéries que de cellules.
Alors, qui est le véritable hôte?

Représentez-vous l’effet de la destruction du microbiote, cette barrière naturelle aux agressions : on augmente la toxicité dans le corps.
Les bactéries du microbiote composent une membrane protectrice essentielle à notre santé.

Sa perméabilité permet la bonne absorption des nutriments, la production de nos enzymes digestives, de certaines vitamines, de certains anticorps, et c’est elle qui s’oppose aux substances nocives auxquelles nous sommes constamment exposés, et que nous pouvons même ingérer.

Le microbiote, le défenseur principal de notre organisme contre les infections

L’intestin, c’est 80% de notre système immunitaire!
Si la membrane de l’intestin s’irrite, elle perd ses propriétés protectrices et ne peut plus absorber les nutriments, produire les enzymes digestives nécessaires à l’environnement harmonieux dont ont besoin les microorganismes de notre corps.
Un intestin irritable expose l’organisme à tout type d’invasion.

Manger des produits non-biologiques revient à faire passer directement dans le sang les pesticides, insecticides, métaux lourds, et autres produits chimiques qu’ils contiennent.

Tous les systèmes du corps (immunitaire, hormonal, nerveux, respiratoire, reproductif) sont alors touchés. Cela fait apparaitre des symptômes aussi variés que des migraines, de l’arthrose, des allergies, des règles douloureuses ou irrégulières, des palpitations, des nausées, de l’irritabilité, et j’en passe.

Comme leur nom l’indique, les antibiotiques font de véritables ravages dans le microbiote.

Voici quelques remèdes naturels tout aussi efficaces que les médicaments, et qui préservent le microbiote :

Les antibiotiques naturels

Il existe des antibiotiques naturels qui sont tout aussi efficaces que les médicaments et qui préservent les bonnes bactéries du microbiote :

  • les pépins de pamplemousse
  • le curcuma
  • l’huile de coco
  • le gingembre
  • l’ail
  • l’argent colloïdal
  • le margousier (ou neem)
  • l’huile essentielle d’origan
  • l’aloe vera
  • l’échinacée
  • la canneberge

Les grands ennemis du microbiote

  • Le niveau de stress ajoute des obstacles à la bonne santé intestinale, et donc mentale
  • L’alcool en est un autre grand ennemi
  • La fameuse mycose « candida albicans » détruit le microbiote.
    Celle-ci se nourrit de sucre et des glucides qui composent pratiquement entièrement le blé.
    C’est pourquoi il faut retirer le blé de son alimentation – et donc également les glucides complexes raffinés (le pain blanc, les pâtes blanches).

Si la candidose est légère, on retire le sucre de son alimentation.
Si elle est forte, on retire aussi le gluten.

La diète paléo également souligne les problèmes que l’on peut rencontrer avec les céréales, le principal ennemi étant le gluten.

Retrouvez ici les céréales sans gluten

Gluten et fertilité

Le gluten est nocif pour l’ensemble du système reproductif – et on n’a pas besoin de vouloir des enfants pour traiter ses organes comme il se doit.

Le gluten augmente le risque de troubles de la reproduction (absence de règles (aménorrhée), infertilité, fausses couches à répétition, ménopause précoce, complications lors de la grossesse (retard de croissance intra-utérin et naissance prématurée)…)

Comme nous l’avons vu, la règle est de ne plus nourrir le champignon par le sucre, ni par le gluten si la candidose est forte.

Tous les ingrédients à indice glycémique élevé augmentent la sécrétion d’insuline, ce qui nuit à la fertilité, et plus particulièrement à l’ovulation.

Les meilleurs aliments pour booster la fertilité

  • Les antioxydants
    • dans les fruits (surtout les fruits rouges)
    • les légumes (surtout les verts)
    • le curcuma
    • les amandes
    • le thé vert
    • le gingembre
  • La vitamine B9
    • les épinards, la mâche, le cresson
    • les lentilles, les pois chiches
    • la châtaigne, les noix
    • le sarrasin, le quinoa
  • Les omega-3 : huile d’olive, de noix, de lin, ou de colza
  • Le sésame, les graines de lin, le son d’avoine
  • L’agar-agar
  • L’avocat

Bonus anti-candidose

  • Le pau d’arco, pour combattre la candidose (et la grippe aussi, soit-dit en passant)
  • L’origan
  • L’acide octanoïque ou acide caprylique (présent dans la noix de coco)
  • L’extrait de pépins de pamplemousse
  • Maximum une semaine par an, l’apport de probiotiques en cure que sont :
    • Le kefir d’eau
    • Les fruits et légumes (non pasteurisés) : les cornichons, les olives marinées, la choucroute (ou son cousin coréen le kimchi, ou encore le tsukemono japonais), le navet fermenté, le chutney acidulé, les betteraves, les tomates, les artichauts, les légumes à feuilles vertes (surtout le pissenlit), l’ail, le topinambour, le panais, l’oignon, les salsifis, les asperges, les endives, le poireau, la chicorée (sous forme de salade frisée, scarole, rouge, blanche), les micro-algues (spiruline, chlorelle), les bananes (vertes) et les baies. Le tout en fonction des saisons!
    • Le soja : le miso, le tempeh, le natto, la sauce soja, le tamari
    • Le pain au levain (la fermentation qu’il donne au pain dégrade le gluten. Si le pain n’en contient pas, le gluten arrive « pur » dans l’intestin)
    • Le vinaigre de pommes
    • La kombucha : boisson à base de thé fermenté, adaptée aux enfants également, et pouvant facilement remplacer les jus.
      Attention! Il y a souvent du sucre dans la kombucha, dirigez-vous en priorité vers les autres probiotiques mentionnés.

Attention à la mode des probiotiques : la flore intestinale finit par être modifiée si l’on en consomme trop (sommet de la pyramide alimentaire), et le microbiote n’est alors plus celui d’origine!

  • Les prébiotiques
    Parallèlement, il faut s’alimenter de prébiotiques (l’aliment des probiotiques présents dans le microbiote). Ces glucides ne sont pas digérés par le haut du tube digestif, mais bien dans le côlon (droit), par fermentation : ils sont la nourriture des bactéries de notre flore intestinale.
    On les retrouve dans la banane (écrasée et oxydée), l’ail, les oignons, la chicorée (dans la racine), le pissenlit, le topinambour, les pommes, les baies, les tomates, les asperges, les haricots, les poireaux, les lentilles, les pois chiches, les graines de lin, les céréales complètes (en particulier le sarrasin).
  • Compléments alimentaires
    • Zinc + vitamine A + glutamine (10g de poudre par jour)
    • Les L.acidophilus et les Bifidobacterium ont une double action anti-candida : en produisant de l’acide lactique, ils rendent le milieu intestinal plus acide, et donc plus défavorable au candida. Ils produisent de la biotine, qui inhibe la transformation du candida de levure en moisissure, la forme qui cause des symptômes. Quand au L.Bulgaricus, il aide le L.acidophilus et le Bifidobacterium à coloniser le système digestif et rend donc la prise de prébiotiques plus efficace.

Rappel : Aliments de base sans gluten

  • Céréales
    • Riz : Farine de riz, son de riz, riz entier ou soufflé
    • Maïs : Farine, semoule, amidon, fermes, son, maïs entier ou soufflé
    • Sarrasin : Farine, gruau, flocon, sarrasin entier ou soufflé
    • Quinoa : Farine, flocons, entier ou soufflé
    • Amarante : Farine, amarante entière ou soufflée
    • Millet : Farine, flocons, millet entier ou soufflé
    • Sorgho : Farine
    • Teff : Farine, teff entier
  • Tubercules
    • Pomme de terre : Farine, fécule
    • Tapioca : Farine, amidon ou fécule
    • Arrow-Root : Fécule
  • Légumineuses
    • Soja : Farine, protéines, flocons, noix
    • Pois chiches : Farine, pois chiches entiers